Directeur général de la Direction des collectivités territoriales, l’agence malienne chargée de la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation dans le cadre de l’Accord de paix d’Alger, qui bénéfice actuellement du programme de leadership pour les visiteurs internationaux International Visitor Leadership Program (IVLP) L’Ambassadeur et M. Cissé ont discuté sur le thème de son programme focalisé sur la transparence et la responsabilisation au sein du gouvernement, qui a commencé cette semaine à Washington DC. Les expériences aux États-Unis devraient contribuer au travail de Cissé visant à rapprocher le gouvernement malien du peuple malien par le biais de la décentralisation de l’autorité du gouvernement central au profit des gouvernements locaux et du découpage.

Avant son départ, le personnel des Affaires culturelles a rencontré M. Cisse pour discuter du programme et lui ont donné des conseils afin qu’il puisse tirer le meilleur parti de son séjour aux États-Unis.

Ce programme est un échange professionnel permettant de partager des observations et d’apprendre les meilleures pratiques en matière de transparence et de responsabilité au sein du gouvernement. Il montrera comment le fédéralisme américain fonctionne avec les cinquante États des États-Unis.

Aux États-Unis, les gouvernements des États et les administrations locales sont décentralisés pour gérer la plupart des services de base destinés aux communautés des États-Unis. Le dicton latin «e pluribus unum» est une devise aux États-Unis qui signifie «Sur beaucoup, un» qui souligne combien la diversité et l’autonomisation locale sont valorisées dans le gouvernement et la culture américains. Apprendre comment les États-Unis travaillent aux niveaux national, régional et local aidera M. Cissé à mettre en œuvre des réformes cruciales pour la décentralisation au Mali.

Au programme, M. Cisse se rendra à Washington DC, à Austin, au Texas, à Iowa City, à San Diego, en Californie et à Miami, en Floride.